La “flow chemistry” : quels avantages ?

La chimie en flux continu, ou “flow chemistry” dans le jargon des chimistes, comporte de nombreux avantages.

FlowChem, entreprise de chimie basée à Mazères, fait le tour de la question.

Quelques mots sur la “flow chemistry”

FlowChem a adopté une approche visionnaire pour tout ce qui concerne la chimie. Nous avons souhaité apporter notre pierre à l'édifice, contribuer au progrès de la science en nous penchant sur ce qui intéresse les industries chimique, pétrochimique et pharmaceutique depuis plusieurs années : la chimie en flux continu. Cette méthode est une alternative idéale aux procédés coûteux et particulièrement néfastes pour l'environnement, entre autres paramètres à prendre en considération dans le contexte du développement scientifique.

Aujourd'hui, nous ambitionnons donc d'agrandir la structure de FlowChem en commercialisant la synthèse en continu, ainsi que notre concept pharmaceutique, qui nous a permis jusqu'à présent de développer un premier prototype, à savoir un médicament pouvant atténuer les troubles du sommeil.

Investir dans le développement de la “flow chemistry”, c'est aussi l'avantage de toucher à un marché non-concurrentiel

 

Les avantages de la “flow chemistry”

Quels sont donc les avantages de la “flow chemistry” ? Pourquoi ce mode d'opération chimique suscite-t-il tant d'intérêt dans les laboratoires et les industries ?

On se souviendra encore longtemps de l'explosion de l'usine AZF, qui était notamment due à l'utilisation de machines et de matériaux dangereux. La chimie en flux continu présente l'avantage de n'utiliser que des petites quantités dans le cadre de la gestion de l'exothermie de la réaction. Aussi, nous ne causons qu'un très faible impact sur l'environnement, travaillant à l'échelle du laboratoire.

Autre avatage : le processus se déroule en continu et les opérations sont automatisées. Par ailleurs, il est reproductible sans intervention humaine. Grâce à la “flow chemistry”, notre positionnement se situe dans le domaine de la “méso-fluidique”. Nous produisons environ 4 à 5 kg par heure, soit environ 100 kg par jour. Le flux du process s'élève à environ 150 ml par minute, limitant considérablement les risques en cas d'incident.

Tout a été pensé pour optimiser les coûts et les rendements de la chimie en flux continu

 

Nos ambitions :

  • Faire connaître la “flow chemistry” ailleurs en France
  • Encourager les investisseurs à s'intéresser à notre projet
  • Contribuer au progrès de la science et de l'industrie
  • Développer l'activité de FlowChem avec de nouvelles “invention ideas” (idées d'invention)

Vous souhaitez en savoir plus ?