Chimie en flux continu

Après plus de 30 ans de conception de procédé batch, nous avons découvert la chimie en continu il y a sept ans.

L'industrie de la chimie lourde (pétrochimie) utilise cette approche depuis des décennies. L'industrie de la chimie fine (pharmacie) s'y intéresse depuis 2003.

Le processus de la “flow chemistry”

                                                                                                           Version française:

Les productions chimiques sont réalisées traditionnellement dans des ballons ou des réacteurs, de plus en plus gros selon les besoins. D'importantes quantités de réactifs sont mises en jeu pouvant entraîner des catastrophes industrielles en cas d'emballement. De ce fait les sites chimiques sont très surveillés : installations classées, sites Séveso...
Dans l'approche de la chimie en continu, les grandes quantités sont obtenues dans le temps. C'est pourquoi, au lieu de passer successivement d'une étape du procédé à l'autre, celles-ci sont effectuées de façon concomitante sur des petites quantités instantanées. Les transferts thermiques sont maîtrisés du fait de la  petite taille; des capteurs surveillent les paramètres de la réaction et peuvent commander l'arrêt de la production par l'intermédiaire d'automates en cas de défauts. 

FlowChem, l'usine du futur

 

Notre positionnement

Notre positionnement se situe dans le domaine de la « méso-fluidique » :

  • Échelle de production : 4 à 5 Kg/heure soit 100 Kg par jour

  • Flux du process : environ 150 ml/minute, ce qui limite les risques en cas d'incident

Un processus respectueux de l'environnement 

 

Video in English

La flow chemistry, quels avantages ?

  • Moins d'impacts indésirables
  • Pas de réactions secondaires
  • Moins d'excès de réactifs
  • Production continue
  • Rendement élevé
  • Contraintes environnementales limités

Envie d'en savoir plus sur le projet ?